jeudi 17 août 2017

Point de non retour

Point de non-retour

 Comme chaque année, l'Administration éprouve la foi de ProfeZorro en lui confiant une classe de frappadingues. Et cette année, elle a fait fort ! Très, très fort avec une classe de Cinquièmes absolument crétine et abrutie (pour ne pas dire couillonne). Une classe qui met dix minutes à s'installer et qui ne réfléchit pas avant de lever la main.

Quelques extraits:

- Monsieur, c'est vrai que les Mexicains mangent des aigles ?
- Pourquoi, te poses-tu cette question ?
- Baaaaaaahhh, parce que sur leur drapeau, il y a un aigle.
- Mais oui ! Des aigles ! Mais pourquoi, on n'a pas rajouté une baguette de pain, du sauciflard et un verre de rouge sur notre drapeau ?! Et les Canadiens, ils mangent des feuilles ! 
***************
- Qui connaît Saint-Antoine ?!
- Oui ! Moi ! C'est celui qui a tué la Princesse pour sauver le Dragon.

****************
- Quels pays d'Amérique, dont la langue officielle est l'espagnol, connaissez-vous ? 
- La Picardie !
- La Roumanie !
- San Francisco !
- Le Texas !
- La Normandie !

*****************
- Pourquoi tu as mis Monaco dans ton évaluation sur les pays hispano-américains ?
- Bahhhh, ca se termine par O alors ça doit être en Espagne.

***************
- Qui a découvert l'Amérique ?
- C'est Jean-Jacques Goldman en 1998 !

***********
En aide aux devoirs:
- Donc, en travaillant avec l'échelle de ta carte, tu as trouvé la distance entre ces deux villes voisines ?
- Oui ! 300.000 kilomètres.
- 300.000 kilomètres ?! Mais elles sont voisines ! Mais attends, je vais te montrer à quel point tu ne réfléchis pas et à quel point tu écris des âneries ! Passe-moi ta calculatrice ! Alors, sachant qu'on doit rouler en agglomération à 50 km/heure, il te faudrait 6000 heures soit 250 jours pour aller dans la ville d'à côté. Et quand je dis 250 jours c'est sans manger, sans dormir et sans faire pipi ! 

__________

Un jour, en navigant sur Youtube, ProfeZorro est tombé sur une vidéo humoristique qui lui rappelait sa classe de frappadingues et l'ambiance en cours.

La voici:
 

 En la visionnant, ProfeZorro ne put s'empêcher de rire aux éclats. Il décida donc de l'envoyer à ses collègues via l'ENT.
Ah l'ENT, petit bijou de la Technologie pour rester en contact avec ses élèves, ses collègues et ses parents d'élèves.
Mais voilà, ProfeZorro fit une fausse manipulation et un mail dont l'objet "Et si nos élèves participaient à un jeu télévisé ?" avec le lien de la vidéo est parti à tous les parents d'élèves de la classe ! 

NOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNNNNN !!!

Impossible de revenir en arrière !

C'était beaucoup mieux au Moyen-Âge ! Admettons, tu te rends compte que tu viens d'envoyer un pigeon au mauvais destinataire, tu prends ton arbalète et one shot dans sa tête !
Pigeoff ! Tu récupères ton message et plus aucun problème !


Mais maintenant avec les nouvelles technologies, c'est toi qui te fais pigeonner !
ProfeZorro, en panique, appela le Prof Principal de la classe (élevé au rang de Saint pour le martyr qu'il a vécu cette année) pour lui raconter sa bourde: il rigola car  c'était vraiment très représentatif de la dite classe.
Sous les conseils de son collègue, ProfeZorro envoya tout de même un mail aux parents d'élèves pour s'excuser. Mais sans en faire trop non plus: juste un mail humoristique qui ne leur était pas destiné.
Le lendemain matin, à 7h50 pétantes, ProfeZorro alla voir sa boss pour lui expliquer sa bourde et lui montrer la vidéo. À sa grande surprise, elle rigola aussi !

- Écoutez, M. ProfeZorro, les parents ont aussi le droit de savoir ce qu'on vit avec leurs gosses. Alors ne vous inquiétez pas, si un parent appelle pour se plaindre, je m'en occuperai !

Finalement, le moment le plus redouté par ProfeZorro arriva: l'heure de cours avec la classe de frappadingues !
- Ouais !!!! Monsieur !!! C'est trop cool !!! Mes parents ils m'ont dit que vous allez nous emmener voir un jeu télévisé !
- Euh... Oui ! C'est un projet en cours. Par contre, ça ne sera que pour l'année prochaine ou dans deux ans. Car le jeu télévisé est destiné à des adultes et nous devons nous assurer que vous ayez acquis assez de culture générale pour être capable de répondre aux questions.
- Ah, d'accord...

Ouf, ProfeZorro l'a échappé belle ! Comme quoi, les chiens ne font pas des chats...   

 

mardi 20 décembre 2016

Le B.O de merde (Parodie de "Le bleu de lumière" Vaiana)


 

Version originale pour chanter son désespoir



Le B.O de merde

B.O actuels sont déjà ceux d'hier
B.O que Najat préfère
Sans vraiment savoir pourquoi.
J'aimerais tant être fidèle au Ministère
Me former aux lois éphémères
J'ai essayé tant de fois.

J'ai beau dire "je stresse, je dormirai pas".
Chacun de mes tests, chacun de mes pas
Me ramène sans cesse, malgré ma sagesse
Vers ce B.O de merde.

Des points rouges, des points verts, je m'emmêle sans manuels.
Je bosse encore mais tous l'ignorent.
Les items, tout ce socle qui me crèvent et me révèlent
Le pire B.O.
J'en ai marre de trimer plus loin et toujours plus haut.

Il faut aimer son job, se coucher tard
Pour ceux qui veulent encore y croire.
Savoir les réformes qui passent.
Il faut aimer son job, se coucher tard.
Et garder un peu d'espoir.
Mais les réunions, je m'en lasse.

J'ai beau essayer, je trouve ça chiant.
EPI et AP me prennent du temps.
Et mes cours refaits pas complètement.
Je ne m'en sors pas.

Les programmes pensés par des gens sans cervelle.
Mais tous ignorent, je bosse encore.
Maintenant toutes les copies s'amoncellent. 
Mon lit m'appelle
Mais pas ce soir.
Derrière les nuages, de nouveaux ravages.

Des points rouges, des points verts, je m'emmêle sans manuels.
Je bosse encore mais tous l'ignorent.
Les items, tout ce socle qui me crèvent et me révèlent
Qu'ils ne l'aiment pas, ce métier-là.




samedi 19 novembre 2016

Vous ne passerez pas !

Enfin, vint la soirée de remise des diplômes du DNB (Diplôme National du Brevet) aux anciens Troisièmes.
Ce soir-là, ProfeZorro était chargé de faire le cerbère devant la porte et contrôlait avec sa liste qui pouvait rentrer et qui devait être refoulé.
Lorsque soudain, une dame força le passage. ProfeZorro lui fit donc volte-face et lui barra la route.

Vous ne passerez pas !

-  Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, les gens font la queue. Je pourrais avoir votre nom pour contrôler s'il est sur ma liste avant de vous laisser entrer, s'il vous plaît ?

Et la dame sortit de sous son manteau une écharpe tricolore et la fit voltiger avec méprise dans les airs tel un trophée. C'était Madame le Maire...! Elle venait pour remettre les diplômes aux élèves lors de la cérémonie.

De toute façon, ProfeZorro aurait refoulé la Ministre elle-même si elle s'était pointée ! Surtout elle !

mercredi 26 octobre 2016

ProfeZorro est sur Facebook !

- Quoi ? Bernardo ? Ton visage ? Un livre ? Tu veux me montrer ton album photos ?! Non, ce n'est pas ça ! Quoi ? En anglais ? Je dois traduire ? Eh bien, visage se dit "face" et livre se dit "book" ? Ah tu veux m'ajouter sur Facebook, c'est ça ?! Enfin, tu es quand même bien placé pour savoir que je ne bosse pas que 18h00 par semaine et 6 mois dans l'année ! Je n'ai pas de compte facebook, voyons. Attends une minute ! Tu as créé une page facebook pour moi ? Et tu t'en occuperas quand je serai en mission pour délivrer les Profs de leurs cancres ? C'est gentil de ta part Bernardo ! Vraiment tu es un fidèle compagnon ! Il ne te manque plus que la parole.

Si vous voulez suivre les (més)aventures de ProfeZorro sur Facebook, c'est ici:

Aimez la page et parlez-en autour de vous !


lundi 24 octobre 2016

Ces feignasses de Profs !

Cher Nicolas,

Je me permets de vous écrire pour vous soutenir. En effet, toute la profession crie au scandale mais vous avez complètement raison: les enseignants sont de grosses feignasses payées à ne rien faire (et avec nos impôts en plus !). Malheureusement, lors de vos interventions télévisées, vous n'avez pas d'emploi du temps type pour appuyer vos "excellents" arguments ! Alors, et pour vous faire plaisir, je vous en ai préparé un de chouette qui correspond à l'idée que vous vous faites de notre profession (cliquez ci-dessous pour visualiser l'emploi du temps). Pour info, l'emploi du temps se lit verticalement , jour après jour.


J'avais pourtant stipulé dans ma fiche de vœux que l'on me regroupe mes 18 heures de cours sur deux jours mais c'est impossible au niveau logistique: car tous les collègues voudraient travailler le lundi et le mardi pour être en week-end à partir du mercredi et cela demanderait à nos chers élèves de cumuler leurs 26 heures de cours hebdomadaires sur deux jours (soit 13 heures de cours par jour : de 7h00 à 20h00 sans manger et sans faire pipi parce qu'on n'a pas le temps !). C'est bien dommage ! Moi, qui me voyais en week-end le mercredi, je dois pourtant aller travailler le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi et le vendredi. C'est ballot !

Je vous souhaite, de tout cœur, d'être élu Délégué des Républicains et de réussir ensuite brillamment l'élection au Conseil d'Administration de la France. Car notre pays aurait grand tort de se priver d'Hommes (et de Femmes) Politiques droits, désintéressés, incorruptibles et compétents tels que vous.

Républicainement,

ProfeZorro

P.S: Hélas, c'était une semaine où il n'y avait pas d'avis de grève pour se reposer un peu plus (re-ballot !).





mercredi 12 octobre 2016

Questions débiles

C'est la première année avec des Cinquièmes Neuneus et ProfeZorro n'en peut déjà plus de leurs questions débiles qui font ralentir le cours et qui lui mettent ses nerfs en pelote !
"Monsieur, il faut écrire ce qui est au tableau: en bleu ou en noir  ?", "Monsieur, les Mexicains mangent de l'aigle vu qu'il y a un aigle sur leur drapeau ?", "Il faut sortir les affaires ?", "Il faut faire quoi ?", "Pourquoi on ne peut pas parler en français ?" 
Du coup, ProfeZorro a trouvé le moyen infaillible pour remédier à ce petit problème: la punition qu'il vous faut !



En voilà une bonne question !

samedi 1 octobre 2016

ProfeZorro en prison pour homicide volontaire

C'était l'heure de cours en trop !

ProfeZorro était en train de faire cours et voilà que le petit chieur de service commençait à se faire remarquer une énième fois. 
ProfeZorro était au bout du bout. Il ouvrit l'armoire de la classe, saisit un oreiller qui était là comme par magie et s'approcha du chieur. Il lui maintint la tête sur sa table et commença à l'étouffer sous les regards pétrifiés des autres élèves qui, sous le choc, ne bougèrent même pas.
ProfeZorro, les yeux injectés de sang, commença à hurler tout en maintenant encore plus fort l'oreiller sur la tête de l'élève:
ProfeZorro, hurlant: Meurs ! Meurs ! Meurs !

Il faut étouffer tes bavardages !

****************

ProfeZorro, se réveilla en sueurs et essoufflé. Le réveil indiquait 3h34. ProfeZorro ne se souvenait plus du visage de son chieur de service, sans doute l'incarnation de tous les chieurs passés et à venir. Heureusement, ce n'était qu'un cauchemar... ou plutôt un rêve. Cela dépend de la perspective...! (mouahahahhahahahahahah #evillaugh)



"Va dans la lumière ! Va dans la lumière !" "ça marche pas !"